Le port d’orthèses plantaires et ses effets sur les muscles

Le port d’orthèses plantaires et ses effets sur les muscles

publié le 25/03/2017

Le port d’orthèses plantaires permet de remédier à certaines douleurs ou problèmes biomécaniques et posturaux. Selon la prescription établie par le podiatre, le port d’orthèse aura des effets à court et à long terme sur les muscles. Découvrez comment ce traitement podiatrique peut influencer positivement la qualité de vie des patients grâce à ses répercussions sur le corps et les muscles.

Les bienfaits des orthèses plantaires sur les muscles et la posture.

L’objectif principal est de faire fonctionner le corps de façon optimale. Selon la prescription, les orthèses plantaires peuvent réaligner la biomécanique et ainsi, favoriser un meilleur rendement musculaire. Dans certains cas, elles permettent de ralentir le vieillissement des articulations et la perte de tonus musculaire. Une orthèse permet au patient de maintenir sa qualité de vie et de continuer à faire ses activités sans ressentir de douleur. Pour les sportifs ou les travailleurs, le port d’orthèse peut prévenir les blessures aux membres inférieurs.

Le port d’orthèses plantaires peut-il affaiblir les muscles?

Non, en aucun cas le port d’orthèse plantaire ne peut affaiblir les muscles. Puisque l’orthèse plantaire favorise un réalignement biomécanique, elle permet de faire travailler le pied adéquatement et de renforcir le tonus musculaire. Alors, le patient qui bénéficie d’un traitement podiatrique doit s’attendre à une réaction positive des muscles inférieurs de son corps.

Les orthèses plantaires peuvent remédier à quels maux?

En améliorant ou corrigeant la biomécanique du patient, ce traitement podiatrique peut diminuer ou guérir les problèmes mécaniques, musculo-squelettiques, posturaux, etc. Les principales douleurs traitées par le port d’orthèses plantaires sont :

  • Fasciite plantaire/ Épine de Lenoir
  • Bursite/ Capsulite
  • Tendinite
  • Orteils marteaux
  • Hallux valgus
  • Pieds plats
  • Problèmes de genoux
  • Tous autres problèmes biomécaniques.

Si vous souffrez d’une douleur aux pieds, consulter un podiatre vous permettra de cibler la cause de vos maux et de bénéficier du traitement adéquat. Il est déconseillé d’endurer une douleur trop longtemps afin d’éviter toute aggravation. Plus un problème est pris en charge rapidement, plus le traitement sera efficace.

Avant le port d’orthèse plantaire :

Avant une prescription d’orthèse plantaire, le patient peut souffrir de douleurs causées par une défaillance biomécanique ou un alignement inadéquat. Pour plusieurs raisons les muscles peuvent travailler inadéquatement et développer des troubles à long terme. À votre consultation, le podiatre évalue la posture et la biomécanique par des examens du pied, de la cheville et de la posture. Il fait un diagnostic et établit un lien direct entre la cause et le symptôme. Enfin, si une orthèse plantaire s’avère nécessaire, une prise d’empreintes sur mesure est réalisée.

Un port progressif et des réactions musculaires :

Il est nécessaire de respecter le plan de traitement associé à vos orthèses plantaires. Au commencement, le port progressif est primordial. Durant la période d’adaptation, les orthèses entraîneront une réaction au niveau de la mécanique des membres inférieurs. Le patient peut ressentir temporairement des courbatures ou des douleurs légères. Le traitement fera donc effet sur les muscles qui réagiront au changement ainsi qu’au nouveau travail. Après cette courte période, un suivi sera déterminé par le podiatre pour mesurer l’efficacité  ainsi que la conformité du traitement podiatrique et les réactions du patient.

Quels facteurs peuvent favoriser l’efficacité du port d’orthèses?

Le taux d’efficacité du port d’orthèse est élevé. Cependant, chaque traitement est unique, car le patient réagit différemment au port d’orthèses plantaires. L’âge, le niveau d’activité, le poids et l’implication du patient peuvent influencer le traitement. C’est pourquoi une évaluation et un plan personnalisés sont établis au préalable par le podiatre. Afin d’optimiser l’efficacité du traitement, il est préférable de :

  • Débuter par un port progressif
  • S’impliquer dans le plan de traitement établi
  • Porter des chaussures adéquates. Des souliers mal-adaptés peuvent nuire aux résultats.
  • Suivre les recommandations
  • Porter quotidiennement ses orthèses (après la période d’adaptation)
  • Faire les exercices prescrits
  • Parler de tout changement à votre podiatre
  • Faire un suivi annuel

Une croyance erronée sur l’affaiblissement musculaire :

Il est erroné de croire que le port d’orthèses plantaires peut avoir des effets nuisibles sur les muscles surtout au niveau de leur affaiblissement. Au contraire, le port d’orthèses permet aux muscles de travailler adéquatement dans un meilleur alignement des membres inférieurs. En plus de garder leur capacité, les muscles s’amélioreront et deviendront plus performants.

Mots-clés: Douleur aux pieds / Orthèses plantaires

giroux
François Giroux, DPM

Membre de l'Ordre des podiatres du Québec depuis 1998, le Dr François Giroux, podiatre, est titulaire d'un doctorat en médecine podiatrique décerné par le Pennsylvania College of Podiatric Medecine de Philadelphie. Il a été le délégué québécois à l'Association médicale podiatrique canadienne (Canadian Podiatric Medical Association à CPMA) de 2005 à 2008. Il a également agit en tant qu'administrateur au bureau de l'Ordre des podiatres du Québec de 2006 à 2009. Le Dr François Giroux a été chargé de cours (podiatrie sportive et podopathologie) pour les étudiants du doctorat en médecine podiatrique de l'Université du Québec à Trois-Rivières de 2006 à 2008. Depuis l'ouverture du programme, il accueille également des étudiants en stage d'observation à sa pratique privée. Le Dr François Giroux, podiatre, s'implique aussi dans le chapitre québécois du programme Fit Feet, une initiative développée par les Olympiques Spéciaux en collaboration avec le American Academy of Podiatric Sports Medicine (AAPSM) et la Fédération internationale des podiatres (FIP). Il a été à de nombreuses reprises invité en tant que conférencier auprès d'omnipraticiens, d'endocrinologues, d'orthésistes et de marchands de chaussures. à ce jour, il agit à titre de podiatre consultant du département de souliers de course de la boutique La Vie Sportive à Québec ainsi que pour le développement des semelles internes de souliers de vélo chez Louis Garneau.

  • 6475 Boulevard Henri-Bourassa
  • Québec, Québec, G1H 3B9
  • (418) 622-0732
  • Site web